Aller au contenu

Nous allons vers une hausse des prix !

Nous allons vers une hausse des prix ! 1
Temps de lecture : 7 minutes
Vers une hausse des prix ?
Vers une hausse des prix ?

Il ne faut pas se cacher, nous l’avons tous ressenti dans notre quotidien personnel et professionnel, tout augmente !

Pourquoi et comment c’est arrivé ?

Loin de moi l’idée de vous reprendre les idées et le côté alarmiste des médias, alors on va creuser un peu pour y voir plus claire.

On va être pragmatique et neutre dans les faits 😉.

Côté personnel, la hausse est générale, elle est dur à avaler et comment l’expliquer ?

Et bien passons sur le domaine pro et vous allez comprendre d’où cela est venu.

Comment est arrivé cette hausse

La production mondiale à fortement ralenti pendant les deux ans de crise COVID, c’est un fait et cela ne concerne pas que la chine.

Pendant cette période il y a un phénomène d’entonnoir qui s’est produit partout dans le monde.

D’un côté des usines qui produisent moins ou qui ferme et d’un autre une demande qui augmente.

Si on prend l’exemple dont tout le monde parle en ce moment, les semi-conducteurs ou micro puces qui composent TOUT nos équipement électroniques.

En terme de volume, les usines ont eu un volume de commande de presque 3 ans sur 6 mois.

Aujourd’hui, on trouve des ruptures totales de certains produits composés de semi-conducteurs ou des délais à plus d’un an pour une sortie de production.

Les usines ont été impactés par le manque d’effectifs mais aussi par la demande croissante de ses composants. La hausse des demandes est liée pour beaucoup au télétravail, qui a demandé beaucoup d’ordinateurs et autres composants bureautiques.

Toute la filière qui extrait les matières premières pour fabriquer les semi-conducteurs à également été impactée.

Vous ajoutez le principe que nous avons tous depuis des années à travailler en flux tendu et la catastrophe ne pouvait qu’arriver.

Autre phénomène qui a accru la demande, le déploiement dans le monde de la 5G. La technologie 5G est beaucoup plus demandeuse de composants que les technologies précédentes.

Autre raison et pas des moindres, la course technologique qui se mélange à la politique.

Les industriels font la course à la miniaturisation des micro-puces.

Il faut savoir que ce sont les américains qui sont les plus avancé à ce sujet et également Taiwan.

La chine est en retard et un autre grand pays arrive dans la course technologique, l’Inde.

Malgré tout, en terme de volume, la chine reste numéro un mais avec une qualité inférieure.

Sauf qu’aujourd’hui, la chine à des problèmes d’approvisionnement en électricité. Ils sont obligés d’avoir des centrales charbons en complément, ce qui ne leur plait pas car trop polluant. Il y a donc des usines à l’arrêt à cause de délestage pour limiter la pollution !

C’est donc des retards qui se cumulent en plus.

Taiwan de son côté n’a pas ce soucis mais en a un autre qui a pointé le bout de son nez, la sécheresse.

Les usines sont très consommatrices d’eau, ressource en pénurie à Taiwan, donc des retard arrive aussi à Taiwan.

Il reste un phénomène loin de chez nous mais bien présent, la guerre politique que se livre les Etats Unis et la Chine avec la volonté de la Chine d’annexer Taiwan depuis des années.

Tout cela à déstabilisé un secteur avec une crise COVID qui l’avait déjà énormément impacté.

Sacré cocktail tout cela 😅.

Et l’Europe dans tout ça ?

Et bien, la crise à permit de comprendre qu’il fallait être moins dépendant d’un pays extérieur.

Mais on a aussi vu qu’on produisait presque rien dans ce domaine et que le peu qu’on faisait était vieux technologiquement et pas du tout compétitif en terme de performance.

Une dernière chose qu’on a failli oublier et qui est venue impacter les ruptures, c’est le transport mondial.

Le fret aérien n’a pas repris son niveau d’avant crise et les couts sont devenu astronomique.

Ce qui engendre une tension sur le fret maritime et on a des comportements de certains armateurs très discutable.

Pendant la crise, certains ont vendus des bateaux et des conteneurs car ils avaient moins de demande.

Sauf qu’aujourd’hui la demande est plus importante qu’avant la crise. On a donc une augmentation des prix du fret, des retards super importants, des conteneurs qui se vendent très chers et au plus offrant. C’est une jungle qui fait augmenter les prix et les délais.

Une enquête à même été demandé par le gouvernement américains pour faire la lumière sur le sujet.

Tension sur le fret mondial

Les conséquences sont des délais à rallonges et une augmentation énorme des prix.

D’un côté, parler d’un retour à la normale à l’avenir, personne ne si risque et nous les premiers.

On a donc des couts de conteneurs qui passe de 1500 dollars à 12000/15000 dollars 😬.

On a des couts de productions qui augmentent partout dans le monde.

L’énergie coute également plus cher à tout le monde, on a donc tous, des hausses du cout de production assez impressionnantes .

L’autre phénomène difficilement contrôlable est la spéculation sur un marché en rupture et tendu où la demande est plus forte que la production.

Si on parle concrètement avec des exemples :

Dans l’automatisme industriel on voit des produit qui étaient vendu autour de 80/100€ grimper à 500/700€ sur le marché du neuf, mais aussi de l’occasion !

On vient de passer dans ce domaine à des offres valables 7 jours pour la majorité et sur lesquelles les produits se retrouvent souvent déjà vendu après 48hrs. On n’a jamais vu ça depuis 20 ans qu’on fait ce métier …

A un moment donné, cette augmentation vertigineuse impacte les couts de productions et cela va se ressentir dans les prix du quotidien.

L’énergie coute chère, très chère aujourd’hui !

Nous le constatons quand on fait les études de retour sur investissement pour l’éclairage.

On passe d’une moyenne qui était entre 2 et 4 ans à 6 mois pour amortir un investissement !

Un exemple d’une entreprise moyenne ( 20 salariés ) qui payait entre 12 000 et 15 000€ d’électricité par an jusqu’à aujourd’hui, passe en 2022/2023 sur une facture autour de 40 000€ !

La raison de cette hausse est liée à plusieurs facteurs.

Le premier est assez simple et concerne en premier lieu la France.

Nous avons une capacité de production assez réduite en terme de nucléaire avec 14 réacteurs à l’arrêt et d’autres qui sont prévus à l’avenir

La moitié est fermé soit pour maintenance et arrêt total.

Pourquoi autant de réacteurs à l’arrêt ? La maintenance est plus longue à cause du covid, mais aussi à causes des ruptures évoquées auparavant, c’est un cercle infernal …

L’autre phénomène et tout le monde est au courant, c’est la guerre en Ukraine.

On ne le sait peut être pas, mais notre production pétrole et gaz représente presque la moitié de nos besoins en énergie.

Avec la destruction ou l’arrêt de la production Ukrainienne ( Un des plus gros producteur européen ) et le gèle des approvisionnement via la Russie, on se retrouve sur un marché tendu avec plus de demande que de production.

On a donc des couts qui grimpent en flèche.

Voici un article très bien documenté sur la répartition du nucléaire et des autres sources d’énergie pour la france :

https://www.ifrap.org/agriculture-et-energie/etat-des-lieux-du-nucleaire-lete-2022-la-moitie-des-reacteurs-sont-larret

Vous ajoutez à ce contexte très compliqué une demande qui grimpe tout le temps et qui est prévue à la hausse pour au moins les 10 prochaines années, on arrivera peut être à stabiliser le cout, mais on ne le fera pas descendre à mon avis.

Mais, il y a un phénomène qui participe à cette hausse et dont peut de gens parle dans les médias 😉👇

Il y a un facteur basique mais qui est SUPER important, le cout du Dollar face à l’€uro !

On achète et on vend nos énergies, nos matières, nos pièces en … Dollar.

Jusque la, rien de sorcier, on sait tous que le Dollar est la monnaie la plus utilisée dans le monde et dans les échanges.

Sauf qu’aujourd’hui, quand on converti un dollar en euros, c’est la parité, un dollar vaut un euros.

Rien d’alarmant au premier abord, sauf que, l’€uro était bien plus fort que le dollar il y a un an.

Pour un 80 centimes d’€uro vous aviez 1 Dollar. Aujourd’hui, on passe même au dessus de 1€ pour 1Dollar.

Pour mesurer l’ampleur, ce niveau de l’€uro est le plus bas depuis 20 ans.

Quand on achète sur le marché mondial, on a donc perdu presque 20% sur un an.

Cela explique une grosse partie de la hausse.

Voici un article qui en parle

https://www.francelive.fr/article/france-live/prix-des-carburants-voici-pourquoi-vous-devriez-vous-presser-de-faire-votre-plein-7510232/

Court dollar/euros
Nous allons vers une hausse des prix ! 2

✔ nos offres vont passer à une durée de validité à 7 jours maximum

✔ beaucoup de fournisseurs n’étant pas ceux habituels, ce sera des paiement comptant pour certaines offres

✔ Le cours du dollar fait fortement augmenter les prix, une hausse de 15% est prévue en Septembre par la majorité des fabricants, mêmes ceux qui ne faisaient pas de hausse depuis 2 ans

Nous allons vers une hausse des prix ! 3

Si vous avez des projets en cours dans l’éclairage, on peut encore planifier des commandes à l’avance sur le stock en place. Pour les autres projets, les offres serons revues à plus 15%.

Dans l’automatisme, si vous avez des produits sensibles sur lesquels vous ne pouvez vous permettre une rupture, faire une analyse peut être une bonne solutions pour anticiper des couts énormes.

Nous allons vers une hausse des prix ! 4
Helliotech-Spécialiste de l'éclairage LED

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.