On va simplement commencer par un état des lieux actuels en ce qui concerne les luminaires à LED.

Aujourd’hui c’est reparti à 80% en Asie et 20% en Europe.

Qu’est ce qui compose un luminaire LED ?

Suspensions LED Prisme de chez Airis LED Solutions
  • Un driver ou une alimentation
  • Du phosphore pour la source LED, appelé aussi le CHIP
  • Une ou des Lentilles pour la diffusion de lumière
  • Des matières plastiques ou aluminium pour l’enveloppe ou carcasse 

 

Avant de débattre du lieu où on fabrique, je vous propose de faire un rapide tour des lieux de provenance des composants de base d’un luminaire.

Les drivers ou les alimentations  sont en grande majorité fabriquées au Japon, à Taiwan ou en Chine pour les meilleures marques (Meanwell, etc.).

La base de fabrication des LED est du phosphore et les plus grosses mines sont au Maroc, en Chine, en Australie et quelques autres ponctuellement dans d’autres pays, mais cela reste marginal aujourd’hui. Par contre, il n’y en a aucune en Europe.

Les lentilles qui composent l’optique du luminaire sont des pièces plastiques ou en verre. Elles demandent de bonnes compétences techniques pour avoir une bonne qualité. La meilleure qualité est en Europe pour cette partie.

Pour les carcasses, cela reste de l’injection plastique classique, donc cela peut être fait partout dans le monde. Plus vous allez monter en complexité, plus l’Europe devient compétitive.

Vous avez maintenant la provenance des principaux composants, parlons maintenant des coûts.

Composant le plus cher à votre avis dans un luminaire LED ?

Les couts dans l'éclairage

Il s’agit du phosphore, car c’est le plus compliqué à transporter. On le transporte souvent par camion, l’importer en Europe coûte très cher, très cher même avec les temps actuels. C’est dû aussi aux taxes d’importations assez importantes.

Ensuite, les drivers, vous avez des stocks partout dans le monde. On reste sur des couts stables sur une grosse partie de ce qui existe.

Pour l’injection plastique, cela se trouve localement dans presque tous les pays, on reste donc sur des couts qui se maitrise également.

Quel est le plus intéressant en termes de coût de fabrication finalement, l’Asie ou l’Europe ?

LE paramètre à prendre en compte, le coût de main d’œuvre !

L’Asie reste compétitive, mais attention, la montée en compétence et la qualité fait grimper les coûts.

Suivant chaque pays, les couts vont par ailleurs être très différents.

Si on prend l’exemple de l’Asie, la Chine est plus chère que l’Indonésie ou le Vietnam par exemple.

De plus, il subsiste encore les frais de douanes à payer à l’importation.

Le moins cher est de ce fait l’Indonésie à ce jour, mais la qualité n’est pas celle de la Chine.

La plus chère demeure l’Europe, vous vous en doutiez, mais l’écart n’est pas si grand que celui que nous avions il y a 10 ans.

Sur les luminaires, on a bien souvent des prix très proches entre la France et la Chine à partir des gammes dites “milieu de gamme” ou ” haut de gamme”.

Qu’est-ce qui fait donc qu’aujourd’hui l’écart s’est réduit et qu’on produit toujours en Chine ?

Le premier point, c’est qu’ils ont des capacités d’innovations et de financement pour les innovations pas du tout comparables à ce que nous faisons. L’Asie et surtout la région de Schenzen (la Silicon Valley Asiatique), ils vont 200% plus vite que nous !

Pourquoi ?

Économie, habitudes, mentalités ? Je ne sais pas, mais ils vont très vite !

Ensuite, il y a le coût du phosphore, le gouvernement chinois est protectionniste et taxe son exportation. Produire en dehors de la Chine vous pénalise tout de suite !

Autre problématique, il faut des Électroniciens, des techniciens qualifiés et en Europe, c’est la pénurie.

Qui en forme aujourd’hui ? La Chine en grande majorité.

En Europe, on a gardé certains très bons profils, mais il faut renouveler ces techniciens et c’est compliqué aujourd’hui.

Suite à tout cela, quelques fabricants sont restés en Europe, mais principalement sur des produits Haut de Gamme où le prix est secondaire ou que l’encombrement fait que le transport est problématique.

L’Asie, elle, a su prendre le virage et surtout pérenniser sa production en formant des profils techniques et en ayant une politique industrielle énorme. 

Différences que je peux vous donner par expérience :

Haut de Gamme, Produits spécifiques, petites séries ou moyennes séries ?

→ Europe en majorité et quelques fabricants chinois

Moyen de Gamme, grandes séries ?

→ Asie et Europe sur des produits de niche

Bas de gammes, produit de grande distribution ou low cost ?

→ Indonésie et Asie encore un petit peu

Conclusion

La Chine a souvent été marquée de low cost ou faible qualité.

C’est vrai, mais pas plus que certains produits français de nos jours !

Aujourd’hui les choses ont changé, Europe ou Chine la différence est faible sur la qualité du produit.

Par contre, en termes de rapidité, innovation technique, la Chine a pris une longueur d’avance, malheureusement pour l’Europe.

Il reste un sujet que je n’ai pas abordé, la différence dans ce métier entre un assembleur et un fabricant ? Vous la connaissez ?

Si vous le voulez, on en débat ou peut être sujet du prochain article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *