L’intelligence dans l’éclairage, où en sommes nous ?

Temps de lecture : 6 minutes

Je vous propose cet article suite à de nombreuses demandes sur certains point que nous aborderons ensemble.

Voici un extrait des questions que j’ai pu recevoir

✔ Comment les ampoules connectées fonctionnent ?

✔ Est-ce les mêmes solutions, en industrie, en tertiaire, ou dans nos maisons ?

✔ Les solutions du futur, qu’elles sont elles ?

✔ Comment cela communique ? J’ai entendu parler de lifi, zigbee, wifi, je m’y perd.

Beaucoup de questions sur un thème unique, mais très vaste à aborder. 

L’orientation de cet article sera plus technique, plus dense, que la série de post sur linkedin.

Par contre, je souhaitais pas faire de la technique pour de la technique. Pour ceux qui le souhaite, c’est avec plaisir, mais en privée 😉.

Pour commencer faisons un focus sur ce qui existe.

Il existe, les fonctions classiques, allant de l’allumage à l’extinction.

On retrouve également, de la variation ou de la gradation de lumière.

De nos jours, les systèmes ou périphériques connectés, permettent de ramener des informations, ou de les enregistrer.

On peut ainsi savoir la consommation électrique ou les défauts. Dans ces systèmes, on y a intégré un peu d’intelligence 😉.

Le but, c’est que tout ceci fonctionne de la façon la plus automatique possible.

Pour ceci, on a donc plusieurs éléments.

✔Les capteurs ou détecteurs, car il faut bien voir 👀 .

✔Le contrôleur, c’est un peu le moteur de l’installation ⚙.

✔Le logiciel ou l’application pour programmer tout ceci 💻

✔Et … on allait oublier l’essentiel, des luminaires prévus avec un peu de matière grise.

✔Mais, c’est comme dans toute équipe, il faut du dialogue, de la communication. Pour cela on utilise des des protocoles de communications. ( DALI, KNX, WMX, ZigBee, Wifi, Bluetooth, Z-Wave et l’Ethernet pour les plus connus)

Maintenant parlons concret, voici les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Les solutions dites « locales », qui n’ont pas de commande à distance.

✔ Vous avez le courant porteur ou CPL.

C’est simple à mettre en oeuvre, mais cela reste principalement dédié aux bureaux et usines à ce jour. Cela existe chez les particuliers quand le wifi passe mal, mais ce n’est pas encore développer dans les éclairages pour nos maisons.

Voici une vidéo qui présente le concept :

✔ La radio fréquence, cette solution présente l’avantage d’être plus facile à mettre en place dans des maisons.

En voici une présentation :

✔ Le Bluetooth, qui est une solution également très utilisée.

Voici un exemple avec un ruban LED RGB+W

Dans les solutions TRES connectées ( à distance ) que retrouvons nous :

✔On retrouve une communication par réseau, qu’on appel aussi, des bus, comme le Dali, le KNX ou le Lifi.

✔ On peut aussi retrouver des solutions plus classiques comme l’ethernet ou le RJ45.

Le plus gros avantage de ces solutions c’est qu’elles sont pas limitées, on peut commander les volets, les radiateurs, toute la maison.

De plus, on peut avoir une connexion distante via son téléphone.

Dans les solutions connectées, que nous commandons avec notre smartphone ou via notre box, on retrouve donc les ampoules connectées et la domotique plus largement.

Les ampoules connectées

On a donc des marques déjà bien connues, Philipps, Xiaomi et Osram.

Ce sont des ampoules qui ont toutes besoin, d’une passerelle, que vous connectez à votre box.

Suivant les marques vous retrouverez différentes solutions, wifi, bluetooth,Lifi, Zigbee et autres …

Le choix, ensuite, va s’opérer sur des ampoules blanches ou de couleurs.

Attention, ne vous attendez pas à avoir un éclairage pour lire un bon livre avec une ampoule de couleur, ce n’est pas son objectif, elle est là pour de l’ambiance.

Prenez en une blanche pour un véritable éclairage digne de ce nom😉.

On m’a posé souvent la question, laquelle marque fonctionne le mieux ?

Elles ont toutes des avantages, mais aussi des inconvénients qu’il faut connaître avant de se lancer, je pense.  

Commençons par les avantages.

🟢C’est super fun à utiliser, vous gérez vos puissances, vos ambiances et le tout avec votre smartphone.

🟢Vous n’êtes pas chez vous, vous pouvez simuler votre présence.

🟢Vous pouvez aussi connaitre vos consommations.

Le concept est sympa, j’en conviens, mais attention tout n’est pas si rose 🤔.

On continue donc dans les inconvénients des ampoules connectées.

❌ Un des gros inconvénient des ampoules connectées, c’est la compatibilité entre elles.

De ce qui ressort, de toutes les expériences, mélanger les marques c’est très compliqué. Cela vous engage donc, à continuer sur la marque avec qui vous avez débuté. Si cela ne vous convient pas, vous rachetez un kit d’une autre marque.

❌ Un inconvénient que j’ai rencontré en me documentant sur les expériences utilisateur, la fiabilité serait bien en dessous des solutions classiques.

❌ Un autre inconvénient, les prix, restons honnêtes, c’est très cher comparé à d’autres solutions qui peuvent tout aussi bien convenir.

Si la question est, quoi choisir en terme de solution ?

Définissez d’abord VOTRE besoin.

Pilotage à distance depuis votre lieu de week-end par exemple, c’est une solution.

Vous êtes un (e) fan de la technologie, de gadget, de solutions cool et dans l’air du temps, c’est pour vous.

Vous voulez créer des ambiances pour un bon apéro ou une séance ciné ? Il y a des solutions beaucoup moins cher.

Mais si vous voulez une solution, qui regroupe l’éclairage, mais aussi pleins d’autres éléments, la meilleure des solutions c’est la Domotique.  

Parlons donc de la domotique

La domotique, ce sont des produits qui intègrent du réseau, c’est le même principe que les ampoules connectées.

Aucun texte alternatif pour cette image

La différence c’est, que ce n’est pas du wifi classique mais du réseau spécifique. Je vous passerai les termes techniques😉.

L’avantage de cette technologie, c’est qu’on ne se limite pas à l’éclairage, on peut y connecter les volets roulants, le portail, le chauffage et autres.

Ensuite, l’idée, c’est de connecter la maison dans son ensemble.

Mais quels avantages avons-nous par rapport aux ampoules ?

D’un côté vous gérez pièce par pièce, vous pouvez faire des scénarios, savoir comment vous consommez par exemple.

Tout est également pilotable à distance, mais vu qu’il n’y a pas que l’éclairage, vous pouvez chauffer votre maison quand vous partez du travail par exemple.

Pour les week-ends, quand vous êtes absents, vous pouvez simuler votre présence, c’est pas mal.

En résumé c’est beaucoup plus complet.

Par contre gros point noir, en rénovation, c’est compliqué à faire.

Un dernier point que nous n’avons pas aborder les solutions intermédiaire. Economique et très souvent qui répondent à beaucoup de besoin.

Les solutions Intermédiaires

Par exemple, si vous souhaitez faire une ambiance à base de couleur pour regarder une série Netflix par exemple 😉.

✔Il y a la solution, simple et économique, de l’ampoule en bluetooth, voir aussi du ruban Led.

Vous faites, la même chose qu’avec une ampoule connectée, mais en 4 /5 fois moins cher !

La différence principale, c’est que vous n’avez pas accès à toute la maison, mais seulement à cette ampoule en version de base.

Cela est valable dans les versions de base.

Il existe des versions un peu plus cher avec lesquelles vous pouvez contrôler jusqu’à quatre sources différentes, rubans ou ampoules LED.

En terme de coûts, c’est plus accessible qu’une solution ampoule connectée.

C’est assez facile à mettre en oeuvre et sans trop soucis de comptabilité.

De plus, cela reste du Bluetooth non connecté à votre box, donc sécurisé 😉.

Je vais vous partager un conseil, si vous faites ce choix et si vous choisissez des modèles couleur, prenez un modèle qui fait aussi un vrai éclairage blanc.

Vous trouverez souvent une appellation RGB. Prenez des RGB+W, W étant pour le White, mais pour quelques euros vous aurez un vrai blanc, que vous n’aurez jamais avec seulement des solutions couleur RGB.

✔Autre point avec un budget accessible, la solution de communiquer en CPL.

Qu’est ce que c’est comme solution ?

Au lieu de travailler en wifi, ethernet ou tous ce que nous avons pu voir auparavant. On va travailler avec le câblage existant, passer par le réseau électrique existant.

Cela peut vous paraître basique mais très peu savent le faire dans l’éclairage.

Et économiquement, quoi dire, la solution est devenu communicante sans câblage. On peut y adresser un nombres conséquent de luminaire, faire des zones comme les systèmes connus comme le Dali ou le KNX sans devoir investir énormément.

Côté particulier, cela n’est valable que sur peu de produit, par contre pour des plateaux de bureaux c’est TOP. Même dans de très anciens bâtiments vous pouvez avoir un éclairage intelligent et lieu et place de l’existant sans faire de travaux ! 

En terme de budget, réaliser les mêmes fonctions qu’un système Dali pour un coûts, suivant les marques allant de deux à trois fois moins cher, c’est pas négligeable.

En conclusion :

J’espère que vous y aurez appris des choses, que votre regard sur ce monde de l’éclairage aura peut être changer, en tout cas pour ma part, j’y ai pris du plaisir à l’écrire et j’ai essayer de vous rendre les choses plus simples possibles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.