Vous voulez des astuces pour bien choisir votre éclairage ?

Posted by

Ce qu’on vous propose dans cette série, c’est de vous aider pour adopter des réflexes pour bien choisir.

On va aborder les tips de façons ludiques, accessibles pour tous. Le but n’est pas de faire du jargon technique sur l’éclairage.

Par contre certains méritent, et auront un post dédié pour ceux qui le souhaite de façon plus approfondi 😉.

Le premier TIPS qu’on vous propose aujourd’hui, c’est :

✅ Quelle couleur pour mon éclairage ?

Je vous dirais que suivant vos pieces cela va changer, dans quel environnement êtes vous, maison, usine, bureaux etc …

Dans une maison, orientez vous vers des couleurs chaudes, 3000°K. Le 4000°K peut avoir des utilisations, mais surtout quand vous avez pas de lumière naturelle ou dans une cuisine.

Vous êtes dans un bureau, on vous conseille au maximum de partir sur le 4000°K qui est un intermédiaire, pas trop blanc, pas trop jaune. Si vos bureaux sont de couleur claire, les sols, les murs, le 3000°k peut être sympa aussi.

Pour une usine, le monde industriel etc, l’orientation sera dans les années qui viennent à passer sur le 4000°K, le très blanc 5000°k/6500°K va avoir tendance à disparaître petit à petit.

✅ Le second TIPS ne va concerner que les produits hors grande distribution, l’éblouissement.

Ce sont ce que l’on appel l’UGR. Vous retrouverez cela, sur la fiche technique de votre produit.

Pour des endroits de concentration, fatiguant pour les yeux comme les bureaux, faite le choix d’un indice inférieur à 19.

L’idéal et le Top c’est inférieur à 13 et le compromis c’est le 16.

Pour une usine, du stockage, un indice de 23 suffira dans la majorité des cas.

Pour les produits vendus en magasins grand public, la norme n’est pas affiché, donc vous ne savez pas ce que vous achetez 😉.

✅ Un autre TIPS, la durée de vie de votre produit.

On va trouver de tout, de toute les durées mais essayons de simplifier.

En magasin, on vous dira 50 000hrs ou 30 000Hrs. Rien de plus, la norme n’en dit pas plus pour ce type de commerce.

Côté pro, c’est un peu différent.

On va retrouver une norme que vous allez trouver de marqué comme cela, L80B10 pour 50 000hrs.

Le L80, correspond à la valeur de maintien de lumière que va respecter votre produit pour les 50 000hrs.

Le B10, ce sont le pourcentage des produits qui ne respecterons pas ce maintien.

Mais, il y a une astuce, souvent vous allez retrouver une température avec cela. Les petits malins me direz vous !

Oui, annoncer L80B10 à 25°c permanent, c’est pas pareil qu’à 45°C !

C’est comme une voiture, elle fait du 4l au cent, mais en mode économique.

Donc un produit, super tip top en L80B10 à 25°C et bien il peut etre L70B50 à 45°C.

Alors chez nous, en perso, c’est pas bien grave, mais dans une industrie, c’est plus gênant dirons nous 😉.

✅ Les derniers TIPS. Ce sont plus des astuces auxquelles on ne pense pas forcément si on est pas du métier ! 😉

Si votre luminaire à un variateur, que vous passez à la led, votre variateur à de fortes chances de ne pas fonctionner ! Il vous faut un variateur pour de la led dans votre cas.

Quand vous avez de grandes longueurs de câbles, avec des va-et-vient. Que vous posez des ampoules ou des spots qui n’ont pas de transformateurs, c’est à dire directement en 230V. Vous pouvez avoir à l’arrêt une ampoule qui s’allume faiblement ou qui clignote. Il faut juste acheter un petit condensateur ou passer sur des versions avec transformateurs.

Pour les spots encastrés, pensez à vérifier le diamètre de perçage, pas celui de la dimension extérieur, sinon vous risquez d’avoir une mauvaise surprise.

✅ En guise de conclusion

Nous pouvons en débattre ici, sur linkedin ( https://www.linkedin.com/in/emmanuel-ricaud/ ) , par téléphone, sur facebook ou n’importe où . On est ouvert et à votre écoute

A bientôt

#helliotech #tips #tipsled #astuces #astuceséclairage

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.